TRS – ADOLESCENT – ÉPIDÉMIOLOGIE

Troubles respiratoires du sommeil (TRS) chez les adolescents et les adultes les plus jeunes: une étude basée sur une population représentative.

Brockmann P. E. et al.Chest 2016:149/4,981-990

http://journal.publications.chestnet.org/article.aspx?articleID=2469208

La prévalence et la contribution potentielle des TRS chez les adolescents et les adultes les plus jeunes ont été étudiées chez 2147 personnes (âge moyen : 27.2 +/- 7.2 ans, dont 899 hommes soit 42%. Le ronflement habituel a été fortement prévalent dans une moyenne de 53.8 hommes et 38.3 femmes. Le ronflement, les apnées confirmées et la somnolence diurne augmentaient de façon continue avec l’âge, avec un score du questionnaire des TRS anormal détecté chez 2.5%. La durée du sommeil rapportée a été de 7.61+/- 1.67 heures au cours des jours de semaine et 8.27+/-2.11 heures au cours des jours de weekend. La fréquence du ronflement a été significativement plus élevée chez les hommes que les femmes dans presque tous les groupes d’âge et un modèle de régression ajusté a identifié le sexe féminin et l’IMC comme des facteurs de risque indépendants du ronflement.

Il est conclu que le risque de TRS est hautement prévalent chez les adultes les plus jeunes même chez les femmes et il augmente avec l’âge et l’IMC. La forte prévalence et la faible prise de conscience justifie un dépistage actif et un traitement des TRS dans cette population.

(Commentaire):

C. Krespine