BPCO, Mortalité, Bêta Bloqueurs

Effets des traitements cardiovasculaires sur la mortalité dans les BPCO sévères: une analyse temps-dépendant.

 

Ekström M.P. et al. Am J Respir Crit Care Med; 2013; 187; 7: 715-720.

 

http://www.atsjournals.org/doi/abs/10.1164/rccm.201208-1565OC

 

            Les effets avec le temps des médicaments cardiovasculaires sur la survie des BPCO oxygéno-nécessitant ont été estimés en Suède entre le 01 octobre 2005 et le 30 juin 2009.

            Les effets avec le temps des inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IEC) ou des bloqueurs des récepteurs de l’angiotensine, des antiplaquettaires, des bêtabloqueurs, des statines sur toutes causes de mortalité ont été mesurés chez 2 249 patients dont 1 129 (50%) sont morts pendant le suivi. Aucun patient n’a été perdu de vue. Le modèle ajusté temps-dépendant a été compatible avec une réduction de mortalité avec les antiplaquettaires (HR: 0.86), une tendance à la réduction pour les IEC ou les bloqueurs des récepteurs de l’angiotensine (HR: 0.90), et pour les statines (HR: 0.86), tandis que les bêtabloqueurs ont augmenté la mortalité (HR: 1.19).

            Il est conclu que cette étude confirme que les antiplaquettaires augmentent la survie et que les bêtabloqueurs la diminue chez les patients souffrant de BPCO nécessitant une oxygénothérapie.

 

(Commentaires: c’est sûr que si on bloque les sujets un peu bêta…on élimine un grand pourcentage de l’humanité voire plus)

 

C. Krespine.