Présentation clinique et évolution d’une thromboembolie veineuse (TEV) dans les BPCO.


 

Bertoletti L. et al. Eur Respir J ; 2012 ; 39 ; 4 : 862-868

 

http://erj.ersjournals.com/content/39/4/862.abstract

 

          La présentation clinique de la TEV, c’est-à-dire, embolie pulmonaire (EP) ou thrombose veineuse profonde (TVP) et l’évolution à 3 mois (décès – rechute de TEV ou saignement) a été comparée entre 2 984 BPCO et 25 936 non BPCO.

          L’EP a été la plus fréquente présentation clinique des TEV chez les BPCO (n=1.761 – 59%). Elle a été plus significativement associée aux patients BPCO qu’aux non BPCO (OR : 1.64). Au cours des 3 mois de suivi, la mortalité (10.8% vs 7.6%), un saignement mineur (4.5% vs 2.3%) ou une première récidive d’EP (1.5% vs 1.1%) étaient significativement plus élevés chez les BPCO que chez les non BPCO. L’EP a été la plus courante cause de mort.

          En conclusion, les patients souffrant de BPCO présentent plus fréquemment une EP qu’une TVP. Cela peut expliquer le plus mauvais pronostic des patients BPCO avec un plus grand risque de mort, de saignement ou de rechute de TEV comme une EP par rapport aux patients non BPCO. D’autres options thérapeutiques sont nécessaires.

 

(Commentaire : pauvres BPCO, ils ont tous les ennuis possibles…sans compter le tabac!!!)

 

C. Krespine