Que retenir dans GOLD 2021 ?

  • Aucun changement significatif n’a été apporté aux recommandations sur la prise en charge de la BPCO, y compris la pharmacothérapie, dans la mise à jour 2021 du rapport GOLD
  • L’évaluation multidimensionnelle de la BPCO basée sur la spirométrie, les symptômes, le risque d’exacerbation et la présence de comorbidités reste essentielle.
  • Il y a une nouvelle recommandation selon laquelle la vaccination TDCq ( Tétanos , Dyphtérie, Coqueluche ) devrait être offerte aux patients atteints de BPCO qui n’ont pas été vaccinés à l’adolescence pour se protéger contre la coqueluche.
  • Le traitement initial est basé sur le groupe GOLD du patient et comprend des approches non pharmacologiques et pharmacologiques
  • Une fois le traitement d’entretien prescrit, les patients doivent être examinés pour déterminer leur réponse. L’examen doit inclure une évaluation de la technique de l’inhalateur et de la conformité
  • Les patients qui restent essoufflés ou qui continuent de subir des exacerbations devraient voir leur traitement intensifié, le nouveau traitement étant déterminé à la fois par leur traitement actuel et par les autres manifestations nécessitant un traitement.
  • Les bronchodilatateurs à action prolongée restent le pilier de la pharmacothérapie
  • Il est recommandé que l’utilisation de l’ICS soit guidée par la numération des éosinophiles sanguins.
  • La prise en charge pharmacologique et non pharmacologique de la BPCO stable n’a pas besoin de changer pendant la pandémie de coronavirus.
  • Si les patients présentent des symptômes d’exacerbation ou de COVID-19, ils doivent être testés pour une infection par le SRAS-CoV-2 et traités en conséquence.

GOLD=Global Initiative for Chronic Obstructive Lung Disease; TdaP=tetanus, diphtheria, and pertussis; ICS=inhaled corticosteroid; SARS-CoV-2 = Severe Acute Respiratory Syndrome Coronavirus 2