Tuberculose – Morts – Danemark

Comorbidités, mortalité et causes de mort chez les tuberculeux au Danemark de 1998 à 2010 : une étude nationale cas-témoins basée sur un registre.

 FLE A et al. Thorax   2018  73     1   70-77,

 http://thorax.bmj.com/content/73/1/70

 L’impact des comorbidités, de l’ge et de la présentation clinique de la tuberculose sur la mortalité a été évalué dans 8 433 cas de tuberculose au Danemark et 33 707 témoins appariés sur l’ge, le sexe, l’état civil et la nationalité. Les diagnostics de comorbidités jusqu’à 3 ans avant et après le diagnostic de tuberculose ou l’inclusion comme témoin comme les données de survie ont été obtenus à partir des données nationales.

Les pathologies respiratoires ont été les comorbidités les plus communes parmi les cas de tuberculose (12,4% des cas – 3,8% des témoins).Le HR global de mort a été de 2,45. Une mortalité en rapport avec la tuberculose a été spécialement augmenté chez les sujets les plus jeunes (HR :8,70 parmi les 30-39 ans). Tandis que la mortalité globale a augmenté avec le score de comorbidité Deyo-Charlson (CDC), la mortalité relative parmi les cas a été la plus élevée dans le groupe faible CDC. De plus, le sexe masculin, de faibles revenus et une tuberculose du système nerveux central ont été les facteurs de risque de mort dans les cas de tuberculose. La cause de mort la plus commune dans les 2 groupes a été les cancers non pulmonaires, suivis dans le groupe tuberculose par la BPCO, la tuberculose le le cancer du poumon , tous étant significativement plus courants parmi les cas de tuberculose.

 En conclusion, au Danemark la tuberculose entraine une mortalité substantielle. Parmi les morts, il a été rapporté que 12% sont décédés de tuberculose. La mortalité relativement élevée parmi les adultes les plus jeunes souligne l’importance de cibler continuellement les groupes à haut risque de tuberculose dans les pays à faible incidence de la maladie.

 (Commentaire : le danger de la tuberculose existe dans tous les pays)

 C. Krespine