Bronchectasies – Athérosclérose

GAO Y-H et al.  Respir Med     2018    134 1   110-116

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0954611117304092

Pour rechercher l’état de la fonction endothéliale chez les patients souffrant de bronchectasies par la mesure de la dilatation médiée par le débit (DMD) et l’épaisseur de l’intima-média carotidienne (EIMC) par rapport à des sujets contrôles et pour élucider l’impact de ces différents facteurs de risques sur l’athérosclérose infra clinique, 80 patients souffrant de bronchectasies et 80 sujets en bonne santé appariés sur l’age et le sexe ont été inclus.

La DMD a été significativement moindre chez les patients avec bronchectasies par rapport aux sujets en bonne santé (8,92­ ±2,70% vs 11,17±3,44%). La DMD a été significativement corrélé à l’Index de Sévérité des Bronchectasies (rho = 0,60) et au score FACED (rho = 0,39). En analyse de régression multivariée, l’ge, l’IMC, la colonisation par Pseudomonas aeruginosa et les scores en TDM-HR ont été des facteurs indépendant ayant une influence sur la DMD chez les patients souffrant de bronchectasies, même après ajustement sur les autres variables cliniques. Aucune différence significative de l’EIMC n’a été détectée entre les patients avec bronchectasies et les sujets en bonne santé (P>0,05).

Au total, par rapport aux sujets en bonne santé, les patients souffrant de bronchectasies ont des risques plus grands de troubles fonctionnels endothéliaux indépendants des facteurs de risque antérieurement étudiés, appelant à la vigilance pour dépister précocement les modifications vasculaires afin de minimiser les risques futurs de complications cardiovasculaires.

 

(Commentaire : comme quoi ne pas oublier que dans le corps tout est lié ou presque)

 

C. Krespine