La testostérone explique pourquoi les femmes sont davantage exposées à l’asthme

alt

alt

alt

La testostérone explique pourquoi les femmes sont davantage exposées à l’asthme


Une équipe de recherche internationale a révélé pour la première fois que la testostérone protège les hommes contre le développement de l’asthme, ce qui contribue à expliquer pourquoi les femmes sont deux fois plus susceptibles que les hommes de développer de l’asthme après la puberté. Inversement, l’affection est plus fréquente chez les garçons que chez les filles avant la puberté. L’équipe de recherche a montré que la testostérone est un puissant inhibiteur des cellules lymphoïdes innées du groupe 2 (CLI2) qui sont des régulateurs clés des réponses inflammatoires de type 2. Les souris mâles se sont avérées avoir moins de progéniteurs des CLI2 et de cellules matures dans les tissus périphériques, par rapport aux femelles. Leur susceptibilité à l’inflammation allergique des voies aériennes en réponse aux allergènes environnementaux a ainsi été réduite. L’orchidectomie, mais pas l’ovariectomie, a par ailleurs éliminé les différences entre les sexes au niveau du développement des CLI2. Le professeur Gabrielle Belz, l’un des auteurs de l’étude, a déclaré : «Â Cette découverte nous apporte un nouveau moyen potentiel de traiter l’asthme en ciblant les cellules qui contribuent directement au développement de l’asthme allergique. Même si d’autres études doivent être menées, ce résultat laisse entrevoir la possibilité de reproduire la régulation hormonale de ces populations de CLI2 comme moyen de traiter ou de prévenir l’asthme. Des tactiques similaires visant à cibler les mécanismes hormonaux ont été utilisées avec succès pour traiter d’autres maladies, telles que le cancer du sein. »

Laffont S, et al. Androgen signaling negatively controls group 2 innate lymphoid cells. J Exp Med. 2017 May 08 [Cited 2017 May 09]  DOI: 10.1084/jem.20161807

Commenté par Dawn O’Shea sur Univardis