Asthme – Exacerbation – Critères de prédiction

La réponse bronchodilatatrice après bronchoconstriction induite par métacholine prédit les exacerbations aiguës d’asthme.

PARK H-W.et al. Eur Respir J.2016/481,104-114

http://erj.ersjournals.com/content/48/1/104

Dans 2 cohortes prospectives d’asthmatiques l’une chez l’enfant et l’autre chez le sujet âgé, la dose de métacholine provoquant une chute de 20% du VEMS initial (PC20), la courbe dose-réponse (C D-R), les autres indices de réactivité bronchique (IRB) et le pourcentage d’augmentation du VEMS par bronchodilatateur après bronchoconstriction induite par métacholine (PABD) ont été mesurés et évalués comme prédicteur d’exacerbations aiguës d’asthme.

Il a été montré que le PABD a été significativement lié à la présence d’exacerbations d’asthme au cours de la première année de suivi à la fois dans la cohorte des enfants (p=0.025) et des personnes âgées asthmatiques (p= 0.003). De plus, le PABD a montré une association significative avec le nombre total de prise de corticoïdes au cours des 4.3 ans de suivi du groupe d’enfants asthmatiques (p= 0.04).

Au total, il est montré que le PABD, index de réversibilité après bronchoconstriction induite par métacholine a été un bon prédicteur clinique des exacerbations aiguës d’asthme, à la fois chez les asthmatiques dans l’enfance et chez les asthmatiques âgés.

C. Krespine