Mycobactérioses MAC Traitement

Suivi à long terme des mycobactériose à Mycobacterium Avium Complex (MAC) chez les patients traités par un régime incluant la Clofazimine et/ou Rifampicine.

Jarand J. et al. Chest2016-145,1285-1293

http://journal.publications.chestnet.org/article.aspx?articleID=2467623

Pour évaluer les résultats cliniques et microbiologiques des patients souffrant d’une mycobactériose à MAC traités et suivis pendant au moins 6 mois après le traitement, cette revue rétrospective a inclus 107 patients dont 79% de femmes d’âge moyen 67 ans.

Les prélèvement d’expectorations ont été positifs chez 54% des patients et la majorité des patients ont été traités par Clofazimine en association à un macrolide et à l’Ethambutol. 14 patients (13%) ont été traités par Rifampicine, macrolide et Ethambutol. La plupart des patients (95%) ont négativé leur prélèvement d’expectoration avec culture négative en une moyenne de 4.5±4.2 mois (entre 0 et 30 mois). Un pourcentage significativement plus élevé de patients traités par Clofazimine ont négativé les résultats de leur culture par rapport à ceux traités par Rifampicine (100% vs 71% ; P=.0002). La rechute microbiologique est survenue chez 52 des 107 patients (49%). 36% des patients ont nécessité une reprise thérapeutique. Il n’y a pas eu de différence dans la rechute microbiologique et la reprise thérapeutique entre les 2 groupes thérapeutiques.

En conclusion, la majorité des patients souffrant de mycobactériose à MAC ont obtenu une négativation de la culture des expectorations. La reprise thérapeutique est nécessaire pour approximativement 1/3 des patients. Dans ce groupe, à la fois les résultats initiaux et les taux de retraitements ont été au moins aussi bons chez les patients traités par un régime contenant la Clofazimine que chez ceux avec un régime contenant la Rifampicine. La Clofazimine doit être considérée comme une alternative thérapeutique pour le traitement des mycobactérioses pulmonaires à MAC.

(Commentaires

C. Krespine