À l’heure actuelle, l’environnement est « à la mode ». Il est perçu de manière variable, souvent comme une entité à protéger, mais aussi parfois comme un monde hostile, incriminé dans de nombreuses pathologies. Les pneumopathies d’hypersensibilité (PHS) en font partie et, malgré leur relative rareté, leur connaissance est indispensable à un diagnostic rapide, car seule la modification de l’environnement pourra permettre la guérison.